Jardiner c'est scientifique !

Mais pas que... Les 6 bénéfices du jardinage pour l'enfant

Jardiner c'est scientifique !

Jardiner c'est scientifique !

″ Pourquoi on arrose les fleurs ? ″ , ″ pourquoi les coccinelles ont des points noirs sur elles ? Lorsque l’enfant vous accompagne dans le jardin, arrosoir en main et bottes aux pieds, sachez qu’il développe peu à peu son esprit scientifique. En effet, jardiner l’amène à observer la nature et à poser des questions. Ainsi quand vous répondez que l’eau nourrit les fleurs, que les graines ont besoin d’eau pour pousser, sinon elles sèchent vous le sensibilisez à la nature et à la vie ! Cela peut paraître anodin, mais arroser, planter, cueillir, cultiver, observer est pédagogique. Dans le programme d’éducation danois, l’apprentissage par la Nature, le plein air et la science, c'est obligatoire, ça tombe sous le sens chez eux !

Ainsi lors de mon séjour au Danemark et de mon passage à l' Université de Clasberg de Copenhague Tejls Moller, professeur d'Université, m’a sensibilisé à ce programme qui donne une large place à l'environnement naturel. Voici les 3 principes de l’environnement d’apprentissage :

  - L’environnement d’apprentissage pédagogique doit permettre à tous les enfants l’expérience avec la nature afin de développer leur curiosité.

  - L’environnement d’apprentissage pédagogique doit permettre à tous les enfants qui le souhaitent d’explorer la nature, de leur donner la possibilité de faire l’expérience humaine en lien avec la nature, et leur offrir les moyens d’une compréhension de l’importance du développement durable.

  - L’environnement d’apprentissage pédagogique doit soutenir activement tous les enfants afin qu’ils observent et examinent les phénomènes naturels dans leur environnement, de sorte que les enfants acquièrent de l’expérience dans la reconnaissance et l’expression de cause, effet et cohérence.

La nature est utilisée dans un contexte pédagogique au Danemark parce qu'elle a des qualités bien plus riches qu’une salle remplie de jouets. Il a été relevé que les enfants qui passent beaucoup de temps dehors atteignent un niveau de connaissances plus élevé, ils sont beaucoup plus créatifs et sont en bonne santé à la fois physique et mentale. Elle est rendue indispensable pour le bien-être de la nature et de la planète, indique Tejs, mon professeur d’Université. Dans chaque structure de jeunes enfants, une personne "ambassadeur de la nature" est formée, c'est une obligation. Les cours sont donnés, devinez où ? Dans la forêt !

Apprendre en jardinant

Notre petit scientifique invité à aller dans le jardin avec son tablier de jardinier, ou mieux encore avec sa salopette pour avoir accès à la terre, l’eau et donc à la gadoue sans limites, apprend à chaque instant :

1- Ainsi, planter des légumes ou des herbes aromatiques, les arroser et les récolter le sensibilise à la provenance des aliments qu’il mange.

2- Jardiner stimule aussi les sens. En l’autorisant à toucher la terre, sentir les fleurs, cueillir une tomate et la goûter, observer les insectes et écouter le chant des oiseaux nous lui offrons le meilleur terrain sensoriel.

3- Être dehors régulièrement dans le jardin, quelle que soit la météo permet à l’enfant de prendre aussi conscience des saisons. À nous d’aiguiser son sens de l’observation et de l’accompagner dans nos actions et découvertes. Par exemple en ce printemps, s’arrêter devant les jonquilles qui après l’hiver sortent de terre, observer les insectes qui commencent à s’agiter, semer et planter pour que cet été nous mangions des légumes, etc.

4- Jardiner c’est apprendre la patience. Une fois les graines semées, il va falloir patienter pour voir la petite tige qui sort de terre, patienter pour manger les fraises encore pâlichonnes et les courgettes qui grossissent de jour en jour.

5- Le jardin invite aussi l'efant à respecter la nature et à en prendre soin

6- En prime, plusieurs tâches l’attendent dans le jardin, qui vont lui permettre d’exercer sa motricité fine tout comme sa motricité globale. Creuser des trous avec une pelle ou les mains, arracher des herbes indésirables pour le potager, semer de minuscules graines, balayer des feuilles mortes , cueillir des fruits et les déposer délicatement dans un panier, et surtout arroser, qui sera sûrement son activité préférée !

Alors tous au jardin ! Et aucune excuse pour la terre et l’eau qui font de la gadoue, maintenant les salopettes techniques et éco-responsables  Lagadoue accompagnent les enfants dans leurs démarches scientifiques !

Marina Lemarié 

Pour s’équiper, je vous invite à vous rendre sur le site Lagadoue. Vous pouvez même venir de ma part !